Rencontre consultative pour l’élaboration d’une stratégie nationale de diffusion et de promotion de la culture des droits de l’enfant

Tunis, 31 octobre 2007

Tunis, 31 octobre – Une rencontre consultative avec les partenaires associés à la conception et à la mise en œuvre de la stratégie nationale de diffusion et de promotion de la culture des droits de l’enfant a été organisée par l’Observatoire d’information, de formation, de documentation et d’études sur la protection des droits de l’enfant et l’UNICEF. 65 représentants des différents ministères, de la société civile et des medias ont participé à cette rencontre.

Dans son allocution d’ouverture, Mme Saloua Terzi Ben Attia, Secrétaire d’Etat chargée de l’Enfance et des Personnes âgées, a indiqué que cette stratégie qui sera élaborée en partenariat avec l’UNICEF vise à enraciner davantage les valeurs et principes de la Convention relative aux droits de l’enfant.

Après avoir mis l’accent sur l’intérêt majeur accordé par l’Etat tunisien à l’enfance, intérêt qui s’est traduit par de multiples réalisations en sa faveur, Mme la Secrétaire d’Etat a recommandé d’approfondir la réflexion sur les questions relatives à la diffusion de la culture des droits de l’enfant de manière à renforcer la coopération et à améliorer la coordination entre les divers intervenants au service de l’enfance tunisienne.

Pour sa part, Mme Amelia Russo de Sa, Représentante Adjointe de l’UNICEF en Tunisie a souligné que l’élaboration de cette stratégie entre dans le cadre de l’engagement de la Tunisie, comme de tous les Etats qui ont ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant, à faire connaître, à diffuser les principes et valeurs de cette convention conformément à son article 42.

En Tunisie, a t-elle ajouté, la ratification de la Convention en 1991 a été le point de départ d’initiatives visant à instaurer progressivement une culture des droits de l’enfant. Ces efforts ont sans conteste contribué à faire avancer la cause des enfants mais restent malgré tout liés à des évènements ponctuels. Or la mise en oeuvre effective des droits de l’enfant requiert des efforts constants et exige une appropriation par toute la société des valeurs et des principes énoncés dans la Convention.

Mme Amelia Russo de Sa a invité les participants à poursuivre leurs efforts et leur engagement tout le long de la phase de préparation de la stratégie mais aussi lors de sa mise en œuvre et de son évaluation. Elle a réitéré également l’engagement de l’UNICEF à soutenir le Ministère des affaires de la femme, famille, enfance et personnes âgées dans ses efforts ciblant le bien – être des enfants et la promotion de leurs droits