Le code de la protection de l’enfant, Dix ans après Tunis, 7 -87 juillet

Le Code de Protection de l’Enfance, 10 ans après….

Depuis l’entrée en vigueur du Code de protection de l’Enfance (CPE) en 1996, les différents intervenants judiciaires exerçant dans les tribunaux du pays ont accumulé une expérience conséquente en matière de protection des enfants en danger et des enfants en conflit avec la loi. Parmi les structures instaurées par le CPE figurent le juge de la famille et le juge des enfants qui travaillent dans une articulation étroite avec d’autres intervenants appelés à évaluer les situations de danger des enfants et/ou à les prendre en charge : les travailleurs sociaux et les Délégués à la Protection de l’Enfance. Le fonctionnement de ces mécanismes est précisé par des règles spécifiques et adaptées destinées à protéger l’enfant lorsque sa santé, sa sécurité ou sa moralité sont compromises.

Afin de capitaliser ces acquis, de confronter les pratiques et d’assurer une meilleure intégration fondée sur une collaboration plus explicite entre ces différents intervenants, deux journées de travail regroupant des magistrats, des représentants de l’administration pénitentiaire et les délégués à la protection de l’enfance ont été organisés les 7 et 8 juillet courant dans un hôtel de la capitale.

L’objectif principal de ces journées est l’harmonisation des pratiques dans la prise en charge des enfants vivant des situations difficiles à partir d’une analyse :
1- des mécanismes d’intervention et de la définition des rôles
2- des modalités de prise en charge et de coordination

Compte tenu de la répartition géographique des cours, tribunaux et centres de rééducation cette première action a ciblé des participants des gouvernorats du Nord du pays à savoir Tunis, Ariana, Ben Arous, La Manouba, Bizerte, Nabeul, Grombalia, Zaghouan et Béjà. Elle sera suivie au cours de l’année 2005 par deux autres qui intéresseront les gouvernorats du Centre et du Sud.
Le résultat du travail de tous les ateliers servira de plateforme à l’élaboration de plans de formation en faveur des participants.

Agenda

Discours d’ouverture Jean-Michell Delmotte
Représentant UNICEF Tunis