Houna Kasserine

UNICEF - Kasserine

Depuis le 14 janvier 2011, date du soulèvement populaire en Tunisie et la suppression du ministère de la Communication, le paysage médiatique connait un foisonnement important au niveau des genres et des contenus. Le nombre de journaux ne fait que croitre, le domaine de l’audiovisuel est en pleine expansion et de nouveaux supports d’information et de communication apparaissent tous les jours.  Dans ce nouveau paysage l’enfant est quasiment  absent.

Pourtant la convention internationale des droits de l’enfant stipule que « L’enfant a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté de rechercher, de recevoir et de répandre des informations et des idées de toute espèce, sans considération de frontières, sous une forme orale, écrite, imprimée ou artistique, ou par tout autre moyen du choix de l’enfant.   Art. 13).

Une jeune association « Ici Kasserine pour la culture et les médias »  issue de la révolution et basée à Kasserine  a décidé de donner aux enfants de la région l’opportunité d’explorer la signification et la pertinence du droit à la liberté d’expression.

Dans cette perspective, l’association a créé une radio web locale travaillant dans le domaine du journalisme pour et avec les enfants.  L’objectif premier de ce projet qui se veut didactique et éducatif est la diffusion et la propagation de l’esprit des « droits de l’enfant », de la citoyenneté, du dialogue et d’une culture de la non- violence.

L’UNICEF a été sollicité pour appuyer cette initiative en mettant à la disposition de l’association l’expertise nécessaire pour la construction de ce projet.

Former un groupe de 10 jeunes encadreurs dans les domaines des médias, aux principes journalistiques élémentaires, à la détermination de la ligne éditoriale,  à l’animation radio et aux techniques de la profession, en passant par le code de conduite,  la déontologie, et les règles à respecter, telle a été la première phase du programme de formation.

Cette formation a été précédée d’une visite de terrain pour mieux connaitre les attentes des futurs formateurs, définir leurs besoins et cadrer le contenu qu’il leur faut. À partir de l’analyse des besoins de formation, compris entre les compétences attendues et actuelles, les objectifs de formation ont été définis.

L’évaluation exprimée directement ou par le biais d’un questionnaire  a démontré que ce premier atelier de formation  a dans l’ensemble atteint ses objectifs et répondu à des exigences spécifiées.

La deuxième phase sera plus technique et abordera des aspects tels que la conduite d’une table ronde, l’interview, le reportage. Gérer le contenu et le déroulement d’émissions radio nécessitent des techniques sûres et un talent qu’un bon nombre parmi le groupe possède déjà comme en témoignent les travaux  pratiques.

no images were found