La Communication institutionnelle : un outil efficace d’échanges

DSC05400

Tunis- 6 juin 2011

Dans une perspective de développement des compétences des cadres des ministères partenaires de l’UNICEF et sur une initiative du Ministère de la Santé publique, un atelier de formation aux techniques de la communication institutionnelle et de gestion de la relation avec les médias, a démarré ce matin au profit de responsables de différents départements du Ministère.

Dans son mot d’ouverture, Monsieur Med Salah Ben Ammar, Directeur général de la Santé publique a reconnu l’importance qu’accorde le Ministère de la santé publique à la communication particulièrement dans le contexte d’urgences et de contraintes que connait actuellement le pays. L’incompréhension et la méfiance de l’opinion publique et l’attitude des médias qui s’attachent davantage aux insuffisances qu’aux potentialités offertes ont engendré une situation où les malentendus sont devenus un fardeau quotidien.

La Représentante de l’UNICEF Maria Luisa Fornara a rappelé » que le rôle des responsables du Ministère en tant que porte-parole des transformations que vit la Tunisie est prépondérant pour informer, expliquer, convaincre et obtenir de l’adhésion. » . Chaque contexte, chaque réalité, chaque situation nécessite un langage approprié.
Les participants étaient unanimes pour affirmer que la confiance, la transparence et le professionnalisme sont des ingrédients indispensables à toute relation de partenariat qu’elle soit avec les médias ou autre.

Une deuxième session a suivi et a bénéficié à d’autres responsables des ministères de la Justice, des Affaires sociales, des Affaires de la femme et de l’Education.

Durant cinq jours, la consultante de l’UNICEF, Mme Zein Ghanma, une experte du domaine appuyée par M Charbel Raji, Spécialiste en médias et Communication au Bureau régional de l’UNICEF ont travaillé avec les participants sur l’acquisition de compétences et d’attitudes et l’articulation des messages en vue de rendre les interaction avec les médias plus dynamiques et plus efficaces. Les travaux de l’atelier, notamment les jeux de rôles les aideront à s’y atteler de manière professionnelle et cohérente, chacun avec la spécificité de sa fonction.

Discours de Maria Luisa Fornara, Représentante de l’UNICEF en Tunisie