12 juin : Journée mondiale contre le travail des enfants :« Étendre la protection sociale: éliminer le travail des enfants! »

L’Organisation internationale du Travail (OIT) a lancé la Journée mondiale contre le travail des enfants en 2002 pour attirer l’attention sur l’étendue mondiale du travail des enfants ainsi que les actions et les efforts nécessaires pour l’éliminer. Chaque année, le 12 juin, la Journée rassemble gouvernements, employeurs, organisations du travail, la société civile, ainsi que des millions de personnes à travers le monde afin de mettre en évidence la situation des enfants qui travaillent et ce qui peut être fait pour les aider.

Dans le monde, un grand nombre d’enfants sont impliqués dans le travail domestique rémunéré ou non, chez un tiers ou un employeur. Ces enfants sont particulièrement vulnérables à l’exploitation. Leur travail est souvent méconnu du grand public, ils peuvent se trouver isolés et travailler loin du foyer familial. Les mauvais traitements qui sont infligés aux enfants dans le travail domestique sont beaucoup trop courants. La Journée mondiale de 2014 appelle :

  • à l’action pour introduire, améliorer et étendre la protection sociale, conformément à la recommandation n° 202 de l’OIT sur les socles de protection sociale;
  • à des systèmes de sécurité sociale nationaux adaptés aux besoins des enfants et qui aident à lutter contre le travail des enfants;
  •  à une protection sociale qui atteigne plus particulièrement les groupes d’enfants vulnérables.

Le thème choisi pour cette année  est« Étendre la protection sociale: éliminer le travail des enfants! ».La protection sociale est un droit de l’homme qui a également un sens économique et social. La protection sociale permet d’accéder à l’éducation, à la santé et à l’alimentation et joue un rôle essentiel dans la lutte contre le travail des enfants. Cette année, la Journée mondiale contre le travail des enfants attire l’attention sur le rôle de la protection sociale pour tenir les enfants à l’écart du travail et pour les en retirer. En 2013, lors de la 3ème Conférence mondiale contre le travail des enfants, à Brasilia, la communauté internationale a adopté la Déclaration de Brasilia, qui insiste sur le besoin d’un travail décent pour les adultes, d’une éducation gratuite, obligatoire et de qualité pour les enfants et d’une protection sociale pour tous.

En savoir plus sur le travail des enfants et la protection sociale : http://ilo.org/ipec/Campaignandadvocacy/wdacl/2014/WCMS_245244/lang–fr/index.htm