Evènements

L’UNICEF annonce la 6ème édition de son prix récompensant l’excellence dans les travaux des différents médias sur la promotion des droits de l’enfant et du jeune dans le monde arabe.

7 Juin 2010

Une pléiade de journalistes « amis de l’enfant » était réunie ce matin autour d’un petit déjeuner convivial organisé par le bureau de l’UNICEF -Tunis en l’honneur de Monsieur Abdel-Rahmane Ghandour, Directeur de la Communication au bureau régional de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord en visite de travail en Tunisie.

Cette rencontre a offert un espace pour annoncer la sixième édition du concours journalistique qu’organise depuis 2004 le Bureau Régional de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Cet évènement, qui voit s’accroître le nombre des participants chaque année, est devenu l’une des composantes de la campagne de l’UNICEF pour la promotion et la sensibilisation aux droits de l’enfant. En dépit des efforts fournis et des progrès réalisés, il semble que les questions de l’enfance soient encore invisibles dans les médias. Avec cette initiative, l’UNICEF souhaite mettre l’accent sur des situations que continuent à vivre des enfants et des jeunes de la région et faire connaître et respecter les droits de cette tranche de la population. Un éventail de thèmes tels que le droit de la petite fille à l’éducation, la promotion de la santé et des comportements sains chez les enfants et les jeunes, etc ont ainsi été traités.

Fait exceptionnel cette année, la communauté internationale célèbre le 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant du 20 novembre 2009 au 20 novembre 2010. C’est dans ce cadre symbolique que l’UNICEF a placé le thème du concours de cette année. Ce dernier est ouvert aux journalistes de la presse écrite, en ligne et audiovisuelle de langues arabe, française et anglaise. Les projets soumis doivent avoir été réalisés et publiés entre le 6 septembre 2009 et le 20 août 2010 date limite pour les soumissions. Les noms des gagnants seront connus au cours d’une cérémonie qui se tiendra en marge du Forum des médias arabes dans l’un des pays de la région.

Le moment était également propice pour aborder des thèmes de grande importance telle la violence à l’encontre des enfants au sein de la famille ou à l’école et ses nombreuses causes notamment la violence dans les médias (télévision, internet, jeux vidéos, etc.) et son influence sur le comportement de l’enfant et du jeune. Le rôle central des médias dans la promotion et le respect des droits de l’enfant a également été longuement débattu. La réglementation de la publicité s’adressant et utilisant des enfants et bien d’autres domaines ont été évoqués.
Quel que soit le domaine traité , l’activité journalistique touchant à la vie des enfants doit toujours être menée en tenant compte de la vulnérabilité de ces derniers conformément « aux lignes directrices » qui ont été adoptées par des journalistes de 70 pays lors de la conférence internationale sur les droits de l’enfant et les médias qui s’est tenue au Brésil en 1998, a rappelé Monsieur Ghandour.