2007

15ème Journées nationales de santé publique

Tunis, 25-26 octobre 2007

Tunis, 25-26 Octobre 2007- Le Ministère de la Santé Publique (Direction des Soins de Santé de Base) a organisé, en collaboration avec l’UNICEF, les 15èmes Journées Nationales de Santé Publique sur le thème de «la mortalité maternelle».

Le taux de mortalité maternelle qui était en 1994 de 68,9 décès pour 100 000 naissances vivantes (dont 52% survenus en milieu rural) est estimé actuellement à 48 pour 100 000 naissances vivantes.

Au cours de cette importante manifestation présidée par Monsieur le Ministre de la Santé Publique, environ 300 participants parmi les professionnels de santé, les représentants d’ONG et de medias ont débattu de tous les aspects en rapport avec ce thème et ont proposé des mesures à mettre en œuvre pour relever ce défi.

Dans son mot d’ouverture, M. Mondher Znaidi, Ministre de la Santé Publique, a renouvelé l’engagement du ministère à déployer tous les efforts nécessaires pour promouvoir la santé et le bien-être de la mère et de l’enfant en général et pour réduire la mortalité maternelle en particulier. Aussi, a-t- il insisté sur l’importance de relever ce défi qui figure parmi les objectifs du programme présidentiel

Pour sa part, l’UNICEF a souligné la place centrale qu’occupent les femmes dans les programmes de l’Organisation, vu l’impact direct de leur le bien-être sur les familles et les enfants. Le décès d’une mère n’est pas seulement un drame vécu par la famille et les enfants mais il s’agit aussi d’un drame pour la communauté et la société. Son impact est triple : social, économique et humain.

L’UNICEF a également réitéré son engagement à continuer à appuyer la stratégie nationale de réduction de la mortalité maternelle, et à consolider le partenariat étroit avec le Ministère de la Santé Publique pour la promotion du bien-être du couple mère-enfant en Tunisie en général et dans les régions qui enregistrent des indicateurs de couverture au-dessous de la moyenne nationale.

Ces efforts conjoints, conjugués à ceux de la communauté, contribueront à l’amélioration des indicateurs de santé maternelle et infantile dans tout le pays et à la réduction de la mortalité maternelle. Toutefois, la Tunisie risque de ne pas atteindre l’Objectif du Millénaire pour le Développement n° 5 : « réduire de ¾ la mortalité maternelle d’ici 2015 ».

La première journée a été consacrée à une table-ronde au cours de laquelle les participants ont passé en revue la situation épidémiologique de la mortalité maternelle dans le monde et en Tunisie ainsi que les différents aspects de la stratégie nationale de réduction de la mortalité maternelle. De même, des expériences étrangères dans la matière ont été présentées par le Dr Patrick THONNEAU, professeur au CHU de Toulouse.

La deuxième journée a été consacrée à la présentation des communications libres (83) portant sur différents thèmes dont la mortalité maternelle.

Discours de l’UNICEF

Programme des journées

Résumé des communications

Table – ronde « Décès maternels »