2006

Etude des Nations Unies sur la violence à l’encontre des enfants

Tunis, 30 octobre 2006- Suite à la publication de l’étude des Nations Unies sur la violence à l’égard des enfants présentée le 11 octobre 2006 à l’Assemblée générale de l’ONU par le professeur Paulo Sérgio Pinheiro, l’expert indépendant nommé par le Secrétaire général à la tête de l’étude, Mme Rima Salah, Directrice Exécutive adjointe de l’UNICEF, à l’invitation de M. Sadok Korbi, ministre de l’Education et de la Formation a présenté aujourd’hui la version arabe de ce rapport et notamment la prévalence et l’impact de ce phénomène dans le monde arabe.

Mme Rima Salah a déclaré que « Exposer l’enfant à la violence est loin d’être normal et même si les lésions physiques peuvent disparaître avec le temps, il est rare que le traumatisme psychologique disparaisse complètement… »

Pour sa part, Mr Sadok Korbi, ministre de l’éducation et de la formation a exposé quelques résultats de l’étude nationale sur la « violence et l’incivilité en milieu scolaire ». Il a également souligné les efforts déployés par le pays pour prévenir ce phénomène notamment par la promulgation d’un décret régissant la vie scolaire et l’organisation en avril 2005 d’un Colloque international «Pour une école du dialogue et du respect».

« La violence a un effet durable non seulement sur les enfants et leurs familles, mais aussi sur les communautés et les nations », a affirmé la Directrice générale de l’UNICEF Ann M. Veneman lors de l’évènement du lancement de ce rapport à New York le 12 de ce mois en précisant que « Nous nous félicitons de cette étude globale sur l’impact de la violence contre les enfants ».
L’étude, dans laquelle se combinent les approches des droits humains, de la santé publique et de la protection de l’enfance, est centrée sur cinq «cadres» dans lesquels s’exerce la violence : la maison et la famille, les écoles et établissements d’enseignement, les institutions (de soins et judiciaires), le lieu de travail et la communauté.

Communiqué de presse
En Ar