Actualités

Rencontre entre Monsieur Néji Jelloul, Ministre de l’éducation et Madame Lila Pieters, Représentante du Bureau Unicef en Tunisie

Lila Pieters & Néji Jaloul

Madame Lila Pieters a été reçue le jeudi 09 juin par Monsieur Néji Jelloul, Ministre de l’éducation. Cette rencontre s’insère dans le cadre du suivi de l’avancement du programme de coopération et l’appui technique et financier engagé par l’Unicef pour la mise en oeuvre du Plan sectoriel quinquennal éducation 2016-2020. À cette occasion, Monsieur le Ministre a noté l’excellence des relations entre le ministère de l’éducation et l’Unicef et a exprimé son engagement à appuyer la mise en oeuvre du programme de coopération de manière à atteindre les résultats escomptés. De son côté, Madame Pieters a remercié Monsieur le Ministre de l’avoir reçu et lui a exprimé la volonté de l’Unicef d’aller de l’avant dans le soutien du ministère de l’éducation et de ses partenaires nationaux pour la concrétisation des actions planifiées, et ce en harmonie avec le plan quinquennal et le processus de réforme du secteur de l’éducation. La Représentante du bureau Unicef a en particulier évoqué des questions liées à l’équité, le bien-être de l’enfance, la réintégration scolaire et la préparation à l’employabilité des jeunes en situation de rupture scolaire, ainsi que la modélisation éducative en vue de la qualité et de l’équité.

A l’issue de cette rencontre, les deux parties se sont mis d’accord sur les points suivants:

  1. Voir, en collaboration avec le ministère de la justice, les possibilités et modalités de mise en place d’un service d’éducation au bénéfice des enfants et jeunes placés dans des centres de détention et prisons 2. Étudier la faisabilité de développer un modèle d’écoles de deuxième chance pour les jeunes de 15-18 ans en situation de rupture scolaire.
  2. Développer deux centres expérimentaux d’excellence dédiés à l’année préparatoire et aux classes d’âge de 3 à 5 ans dans certains établissements scolaires.
  3. Développer des modèles expérimentaux de lutte contre l’abandon et l’échec scolaires dans les trois grandes régions de la Tunisie (Nord, Centre et Sud). Ces modèles comprendront trois dispositifs complémentaires: a) l’enseignement compensatoire; b) la Cellule d’accompagnement de l’élève; c) le soutien scolaire.
  4. Développer des actions stratégiques pour lutter contre la violence en milieu scolaire.
  5. Développer les compétences du personnel enseignant et des directeurs d’établissements scolaires en coaching , gestion et planification afin que les établissements scolaires soient gérés de façon efficace et soient des endroits où les enfants ont le plaisir d’aller.
  6. Accélérer le lancement de la campagne de communication et de mobilisation sociale pour lutter contre l’abandon et l’échec scolaires, et ce suite au recrutement récent d’une agence de communication pour la mise en œuvre de cette campagne.

Par ailleurs, des comités de pilotages ont été mis en place pour assurer le suivi et la réussite de l’ensemble de ces actions.