Actualités

Le Ministère de l’Education, l’Ambassade d’Italie, l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement, la Délégation de l ’Union Européenne, le PAM et l’UNICEF : Un partenariat pour garantir une éducation équitable et de qualité pour chaque enfant, fille et garçon, en Tunisie

Tunis – 27 octobre 2017– Aujourd’hui, une cérémonie s’est déroulée au Ministère de l’éducation, en présence de Monsieur Hatem Ben Salem, Ministre de l’éducation, au cours de laquelle des accords de financement ont été signés pour réaffirmer l’engagement de l’Union européenne, de l’Italie, du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) et de l’UNICEF en faveur d’une éducation et d’une alimentation de qualité pour les enfants en Tunisie.
Un double accord de financement a été signé entre l’UNICEF et l’Union européenne pour 5,5 millions d’euros d’une part, et l’UNICEF et la Coopération Italienne pour 4,6 millions d’euros d’autre part. Ce financement conjoint d’un montant de plus de 10 millions d’euros sur une durée de 36 mois, contribuera à une meilleure réussite des enfants à travers un apprentissage de qualité.
Un autre accord à hauteur de 2,5 millions d’euros a été signé par la Coopération italienne et le PAM, pour le financement d’une nouvelle initiative visant la promotion de l’alimentation scolaire pendant une période de 36 mois dans le cadre d’une stratégie nationale de l’alimentation scolaire durable.
Les actions qui seront mises en œuvre, grâce à ces dons d’un montant total de 12,6 millions d’euros, viseront l’amélioration de la qualité de l’éducation et de l’apprentissage à travers le renforcement des capacités du système scolaire, inclus le préscolaire, de l’environnement de l’école et de l’alimentation des élèves. Elles viseront également la lutte contre les facteurs qui mènent à l’échec et au décrochage scolaires en permettant à chaque élève d’apprendre, de s’épanouir et de se développer dans un environnement inclusif, sécurisé et bienveillant. Elles permettront, enfin, une meilleure stimulation, nutrition et développement des enfants, filles et garçons, particulièrement les plus défavorisés.
A la cérémonie étaient également présents, par ordre alphabétique, Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union européenne, Raimondo De Cardona, Ambassadeur d’Italie, Flavio Lovisolo, Directeur régional de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS), Maria Lukyanova, Représentante du PAM en Tunisie, et Lila Pieters, Représentante de l’UNICEF en Tunisie.
M. Hatem Ben Salem, Ministre de l’éducation, a souhaité la bienvenue à ses invités et les a remerciés pour l’intérêt qu’ils accordent à l’éducation en Tunisie. Il a souligné « qu’en dépit des avancées importantes réalisées en matière d’éducation beaucoup de défis restent encore à relever ce qui demande une conjugaison des efforts ». Il a ajouté que « les accords signés ne peuvent qu’aider à atteindre l’objectif commun : la réalisation du droit de tous les enfants à une éducation citoyenne et de qualité ».  
De sa part, M. Patrice Bergamini, Ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie « a salué que plusieurs acteurs de développement joignent leurs efforts pour appuyer le Ministère de l’Education en vue d’une éducation inclusive et de qualité pour les enfants tunisiens, notamment les plus vulnérables ». « Ceci témoigne de la détermination et de la volonté des partenaires ici représentés à soutenir les efforts de la Tunisie et les réformes engagées par le gouvernement de Youssef Chahed » a-t-il ajouté. Il a, enfin, précisé que « cet appui technique est mis en œuvre dans le cadre d’un programme complet doté d’un budget total de 60 millions d’euros sous forme d’un don de l’Union européenne en soutien à la réforme du système éducatif, à la recherche et l’innovation et à la mobilité des jeunes ». « L’Union européenne réaffirme ainsi son engagement à soutenir la jeunesse tunisienne concrétisant le Partenariat UE-Tunisie sur la jeunesse, lancé le 1er décembre 2016 par le Président de la République et la Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission. »
L’Ambassadeur d’Italie, Raimondo De Cardona, a rappelé que les accords signés aujourd’hui, avec l’UNICEF et le PAM, s’inscrivent dans le cadre de « complémentarité de l’appui que le Gouvernement italien apporte à la Tunisie pour le soutien des droits des enfants et en particulier de leur droit à une éducation de qualité, notamment dans les zones les plus défavorisées ». Les deux financements, qui s’élèvent à 7 millions d’euros, sont déjà prévus parmi les nouveaux engagements pris par l’Italie avec la signature, le 9 février dernier, du nouveau Mémorandum de coopération avec la Tunisie couvrant la période 2017-2020. Selon cette entente, un crédit de 25 millions d’euros est destiné à l’amélioration des infrastructures et des services de l’école primaire de base, ainsi qu’une subvention de 7 millions est dédiée à la lutte contre le décrochage scolaire ». Tout cela, en continuité avec les interventions de la Coopération italienne dans d’autres secteurs du développement en Tunisie. « En contribuant prioritairement au programme en faveur de l’éducation de qualité en Tunisie, l’Italie exprime sans doute sa pleine volonté de participer à la construction des fondements de la Tunisie de demain », a-t-il conclu.
« Les repas scolaires constituent un filet de sécurité efficace qui contribue à améliorer les taux de fréquentation et à réduire les risques d’abandon », a déclaré Mme Maria Lukyanova, Représentante du PAM en Tunisie. « Au-delà de leur rôle éducatif important, le développement des cantines scolaires stimule la production locale et encourage la participation communautaire, principalement à travers l’organisation des femmes rurales. Cela favorise le développement local et la résilience des communautés aux chocs ». Ce partenariat entre l’AICS et le PAM permettra de moderniser les cantines scolaires qui servent des repas chauds et nutritifs particulièrement dans les zones rurales. Les enfants apprendront les bonnes pratiques de nutrition et à consommer les produits locaux grâce aux jardins scolaires.
De son côté, Mme Lila Pieters, Représentante de l’UNICEF en Tunisie, a déclaré que « ces généreuses contributions de l’Union européenne et de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement, vont contribuer aux efforts du Ministère de l’éducation à améliorer la qualité de l’éducation et des apprentissages de chaque enfant. Ce partenariat soutiendra aussi la généralisation de la classe préparatoire, particulièrement pour les enfants dans les zones les plus défavorisées, les programmes scolaires et le système de formation. Des actions seront également menées dans le domaine de la planification, la gestion et le suivi et évaluation au niveau central et régional. La priorité sera accordée aux nouvelles installations sanitaires, aires de jeux et de sports qui seront aménagées dans les établissements scolaires ainsi qu’à la création de trois centres d’excellence pour la petite enfance». Elle a remercié le ministère de l’éducation, l’Italie et l’UE pour la confiance qu’ils placent dans l’UNICEF.
L’Agence Italienne pour la Coopération au Développement, l’Union européenne, le PAM et l’UNICEF sont déterminés à soutenir le Ministère de l’éducation pour que tous les enfants, filles et garçons, puissent jouir pleinement de leur droit à une éducation de qualité équitable quels que soient leurs conditions physiques, leur genre, leur situation socio-économique et leur lieu de résidence.
A propos de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement
Créée en Janvier 2016, l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement (AICS) a été conçue pour devenir le bras séculier et opérationnel du Ministère Italien des Affaires Etrangères en matière de formulation, de financement et de suivi des initiatives de coopération internationale au développement. Ses objectifs sont : l’éradication de la pauvreté ; la réduction des inégalités ; l’affirmation des droits de l’homme et de la dignité des individus, y compris l’égalité des sexes et l’égalité des chances, la prévention des conflits, l’appui aux processus de paix, et aux politiques migratoires, l’harmonisation de politiques de coopération nationales avec celles de l’Union européenne, et des interventions humanitaires d’urgence.
Plus d’information : www.aics.gov.it

A propos du Programme Alimentaire Mondial (PAM) :
Le PAM est la plus grande organisation humanitaire du monde luttant contre la faim dans le monde, apportant une aide alimentaire dans les situations d’urgence et travaillant avec les communautés pour améliorer la nutrition et renforcer la résilience. Chaque année, le PAM aide quelque 80 millions de personnes dans environ 80 pays. En 2016, le PAM a distribué des repas scolaires à plus de 16 millions d’enfants dans 76 500 écoles. En outre, on estime que 45 millions d’enfants bénéficient du soutien technique du PAM lorsqu’ils reçoivent des repas scolaires d’un gouvernement dont les capacités sont renforcées par le PAM.
Suivez-nous sur Twitter: @wfp_media et @wfp_mena

A propos de l’UNICEF :
L’UNICEF travail dans plus de 190 pays et territoires. L’UNICEF fait appliquer la Convention relative aux droits de l’enfant et veille à assurer que chaque enfant, fille ou garçon, puisse jouir pleinement de ses droits. L’UNICEF travail avec les gouvernements, la société civile, le secteur privé, le monde universitaire, les familles, les médias ainsi que les jeunes et enfants eux-mêmes pour construire une vaste coalition consacrée à améliorer la vie de chaque enfant.
Pour plus d’informations sur l’UNICEF : Dans le monde : www.unicef.org/french         –  
En Tunisie : http://www.unicef.org.tn/
Facebook : https://www.facebook.com/UnicefTunisie/

A propos de l’Union européenne (UE) :
L’Union européenne est un partenariat économique et politique unique entre 28 pays européens. L’Union européenne est un acteur majeur de la coopération internationale et du développement. Elle est aussi le premier bailleur de fonds de l’aide humanitaire. L’objectif premier de la politique européenne pour le développement est l’éradication de la pauvreté dans le monde.
Pour plus d’information sur le Développement et la Coopération au sein de l’UE : https://europa.eu/european-union/topics/development-cooperation_fr

Pour toute information supplémentaire, merci de contacter :
Ministère de l’éducation : M. Mohamed Hédi Shili    shili1982@gmail.com – Tel : 54 629626
Délégation de l’Union Européenne : Laurent Le Danois – Laurent.LE-DANOIS@eeas.europa.eu
Agence Italienne de Coopération au Développement : Cinzia Massaro – +216.71.893.321 / 71.893.144  – cinzia.massaro@coopit-tunisi.org
PAM : Maria Lukyanova – Tel : +216  71 967 300 – maria.lukyanova@wfp.org
UNICEF : Mokhtar Dhahri – Tel : +216 71 802 700    – mdhahri@unicef.org

Téléchargements

– Pour télécharger ce communiqué cliquez ici