Actualités

La Caravane Nomade des deux rives en Tunisie

La Tunisie accueille actuellement la Caravane Nomade des deux rives qui est un dispositif itinérant rassemblant, au-delà des frontières, différents acteurs socio-culturels européens et tunisiens autour des valeurs communes : l’accessibilité culturelle comme vecteur de développement et d’égalité, la diversité culturelle comme richesse à valoriser.

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre des accords de coopération bilatérale entre la Belgique et la Tunisie, est porté par la compagnie de théâtre itinérante belge Les Nouveaux Disparus, et l’association We Love Sousse.

 

 

L’objectif principal de ce projet est de permettre à tous et à toutes sans distinction, de pouvoir accéder à une offre culturelle de qualité à travers l’itinérance d’un dispositif hybride, composé de structures adaptées à la rue tels qu’un chapiteau, des tentes, roulottes et caravanes au sein duquel sont proposées des activités culturelles à un public éloigné de l’offre culturelle. Une série de spectacles, animations, ateliers, moments de débats et d’échanges est organisée au profit des populations issues de quartiers défavorisés et isolés des 6 régions suivantes : Sbeïtla, Gafsa, Sfax,  Kairouan, Tunis, et Bizerte. Au cours de cette tournée, la caravane envisage toucher environ 40.000 personnes.

Le gouvernement tunisien soutient cette initiative à travers des partenariats établis avec plusieurs ministères comme l’Intérieur, la Culture, la Jeunesse, le Transport et le Tourisme. Un grand réseau de la SC est également engagé dans ce processus.

Plusieurs bilatéraux, multilatéraux et agences UN soutiennent cette caravane. L’appui de l’UNICEF et l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement permet à ce festival itinérant de prendre en compte les enfants et les adolescents et aborde les sujets les concernant lors des différentes activités de la caravane qui visitera entre autres les établissements scolaires et les espaces fréquentés par les adolescents et adolescentes scolarisés et non scolarisés.

Les thématiques de l’abandon scolaire, de la petite enfance, de la violence à l’égard des enfants ….seront parmi les sujets de mobilisation et de débat.