Actualités

Conférence sur la réalisation des droits de chaque enfant et adolescent en Tunisie à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’enfance

Tunis, 14 novembre 2018 – La communauté internationale s’apprête à célébrer, le 20 novembre 2018, la Journée mondiale de l’enfance qui marque le 29ème anniversaire de l’adoption de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant.

Dans ce cadre, le ministère de la femme, de la famille, de l’enfance et des seniors et l’UNICEF ont organisé aujourd’hui, avec l’appui de l’ambassade d’Autriche, une conférence -débat sur

« L’effectivité des droits de l’enfant et de l’adolescent en Tunisie : un défi à relever » avec la participation de Mme Renate Winter, Présidente du Comité des Nations Unies des droits de l’enfant actuellement en visite en Tunisie et d’autres acteurs nationaux concernés par l’enfance.

 

L’objectif de cette rencontre était de favoriser les échanges entre les différents participants sur la situation des enfants et des adolescents, fille et garçon en Tunisie pour discuter des progrès réalisés et des défis et  des solutions pour y remédier

Environ 70 participants entre professionnels de l’enfance, représentants de la société civile et des médias ainsi qu’acteurs de développement ont pris part à cet évènement et ont contribué à des échanges francs et de qualité sur la situation des droits de chaque enfant et adolescents, fille et garçons dans le monde et surtout en Tunisie.

Mme Winter avec d’autres s spécialistes, Mme Ahlem Belhaj et  M.Hatem Kotrane  ont tiré la sonnette d’alarme sur les  grosses violations des droits des enfants, telle que la violence dans la famille et dans les établissements scolaires. Ils ont souligné l’impact néfaste de la violence sur le développement du cerveau, du psychique et du comportement de chaque enfant et adolescent, fille et garçon. Mme Winter a aussi invité la Tunisie à redoubler ses efforts pour adopter une justice pour les enfants en accélérant la mise en place de mécanismes d’alternative à la détention des enfants et adolescents

Jour de fête oblige, les « success stories », étaient aussi de la partie. M.Fadhel Moussa , juriste et actuellement Maire de l’Ariana a  parlé du travail acharné des défenseurs  des droits  de l’enfant, dont il a fait et continue à en faire partie, pour inscrire  l’article 47 dans la Constitution de 2014  et plus récemment de  l’ouverture prochaine dans le gouvernorat de l’Ariana de « la maison de l’enfant »,  d’un nouveau jardin  d’enfants pour les petits revenus, des délibérations qu’il va avoir avec le  conseil municipal des enfants. En écho à cette note positive, M. Abdelbasset Belhassen, Président de l’Institut arabe des droits de l’homme a présenté l’approche de l’IADH pour inscrire les droits de chaque enfant et chaque adolescent dans une « conception globale de la vie qui tend vers un nouveau modèle de la société ». L’appui aux clubs scolaires de la citoyenneté et des droits humains» et l’implication de l’Institut dans la réforme éducative en sont des preuves tangibles. Mme Mayada Shili, journaliste à RTCI a parlé du rôle des médias dans la promotion et la défense des droits de l’enfant. Elle a également insisté sur la nécessité d’accorder plus d’importance et d’intérêt à la parole de l’enfant et de l’adolescent.

Les discussions qui ont suivi ont mis en exergue les principaux défis et solutions tels que le besoin urgent de traiter chaque enfant et chaque adolescent comme un individu a part entière et non comme la propriété de sa famille et d’offrir des programmes d’éducation parentale positive pour combattre le fléau de la violence contre les enfants. et renforcer le rôle que les différents acteurs inclus les enfants et les adolescents. Les participants ont également bénéficié de la présence de Mme Renate Winter pour apprendre davantage sur la mission du Comité des droits de l’enfant, et les bonnes pratiques en matière de droits de l’enfant à travers le monde. « Parentalité positive »  constitue la bonne pratique retenue de son bref passage en Tunisie qu’elle ne manquera pas de partager avec les nombreux pays qu’elle sera appelée à visiter. Rappelons que ce programme qui s’inscrit dans le cadre du lancement de la mise en œuvre de la stratégie multisectorielle pour le développement de la petite enfance. Cette composante essentielle a été mise en exergue dans les interventions aussi bien de Madame Laabidi ministre de la femme, de la famille, de l’enfance et des seniors que de Madame Lila Pieters, Représentante de l’UNICEF qui a saisi l’occasion pour rappeler le taux préoccupant de la pauvreté infantile en Tunisie (1 enfant sur 4) et a souligné l’urgence d’accorder à tous les enfants une allocation monétaire qui leur permet de jouir de leurs droits les plus fondamentaux.

Communiqué de Presse

Retombées médiatiques 

Reportage sur le journal de 20h

Ministère de la femme, famille, enfance et seniors 

La Presse 
TN 24

Web Manager Center 

Tap Infos