Actualités

Bientôt s’achèvera le travail de terrain de l’enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS) en Tunisie

L’enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS) est une enquête-ménage élaborée par l’UNICEF dans plusieurs pays. En Tunisie, la présente enquête MICS6 –2018, fait suite à 3 précédentes enquêtes : la MICS 2 réalisée en 2000, la MICS3 en 2006 et la MICS4 en 2012.

L’enquête MICS6 est réalisée par l’Institut National de la Statistique sous la coordination du Ministère du Développement et de la Coopération Internationale et avec l’appui technique et financier de l’UNICEF et grâce à la généreuse contribution de l’Union européenne, l’Italie et le Royaume-Uni.

Elle va permettre d’obtenir des informations actualisées sur la situation des enfants et des femmes et mesure les indicateurs clés qui permettent au pays de suivre les progrès dans la voie de la réalisation des Objectifs de Développement durable (ODD) et des différents engagements convenus au plan international. Elle contribuera également à identifier les groupes vulnérables et les disparités pour orienter les politiques et les interventions de développement.


Mesureur faisant le test de la qualité de l’eau (Médenine)

Quelques jours avant la fin de l’administration du questionnaire de l’enquête auprès des ménages, les équipes (superviseurs, contrôleurs de la santé, enquêteurs/enquêtrices et personnel ayant réalisé les mesures anthropométriques et les tests de la qualité de l’eau) continuent à effectuer leur travail avec la même diligence et efficacité dans tout le territoire de la Tunisie.


Mesureur prenant les mesures anthropométriques d’un enfant (Gabès)

A Ain Draham, 177 km de la capitale et 9 km des frontières tuniso- algériennes, nous avons rencontré Hanène, chef d’équipe pleine d’enthousiasme. Elle nous a indiqué que « cette enquête a été appréciée par la plupart des ménages qui n’ont pas hésité à collaborer étant conscient de l’apport de ses résultats dans l’amélioration du bienêtre des enfants, saluant ainsi les efforts déployés par l’équipe d’enquêteurs et enquêtrices pour recueillir l’information des endroits les plus inaccessibles de la zone ».

Mme Rebah, femme au foyer et mère de 3 enfants, une fille et 2 garçons, a agréablement reçu l’équipe et a exprimé sa satisfaction du contact qu’elle a eu avec les enquêteurs qui «ont pris le soin de me faciliter les questions, je n’ai pas eu des difficultés à répondre, j’ai rempli mon rôle en tant que mère de famille en donnant l’information juste et pertinente tout en espérant que ça va servir pour faire un changement »    


Mme Rebah en train de répondre aux questions de l’enquêtrice (Ain Drahem)

Après ce travail laborieux de la collecte des données sur le terrain qui a commencé le 01 février 2018, ça sera l’étape de l’analyse des données et la préparation du rapport des résultats. Il est prévu que l’enquête dévoile ses résultats vers le mois Septembre avec la publication du rapport de l’enquête.