Actualités

9 Janvier 2014: les droits de l’enfant votés à l’unanimité dans la nouvelle constitution Tunisienne.

Tunis, 9 Janvier 2014 – Un moment fort vécu hier par les Tunisiens, l’UNICEF-Tunisie et tous les défenseurs des droits de l’enfant : l’article 46 de la nouvelle Constitution dédié aux droits de l’enfant a été voté presque à l’unanimité par l’Assemblée Nationale Constituante (171 voix pour, 1 contre et 2 abstentions). Ce succès constitue le couronnement de deux années de plaidoyer et d’efforts considérables déployés par des institutions publiques, associations, médias, experts en la matière, universitaires, parlementaires … pour que soit accordée à la constitutionnalisation des droits de l’enfant tout le poids qui lui revient. Pour la première fois en Tunisie, la Loi Suprême reconnait explicitement que l’enfant est « sujet de droits », que la famille et l’Etat doivent garantir ses droits sans aucune discrimination par rapport à son âge, sexe, provenance.. et que l’intérêt supérieur de l’enfant doit primer sur toute décision qui le concerne.

Article 46 (version finale)
“Il incombe aux parents et à l’Etat de garantir à l’enfant la dignité, la santé, les soins, l’éducation et l’enseignement.
L’État doit assurer toutes formes de protection pour tous les enfants, sans discrimination, et conformément à l’intérêt supérieur de l’enfant. »